Le PSG risque de perdre le Parc des Princes, le gouvernement lance un appel d’offres

Conflit explosif : La Mairie de Paris contre le PSG ! Plongez dans les coulisses d’une guerre ouverte, une déclaration choc qui captive tous les regards. Soyez surpris par cette intrigue sans précédent qui fait le buzz !




Le PSG risque de perdre le Parc des Princes, le gouvernement lance un appel d’offres

Le Paris Saint Germain voit son avenir incertain au Parc des Princes. En effet, la négociation avec la Ville de Paris pour devenir propriétaire du stade semble au point mort. De plus, la maire Anne Hidalgo a qualifié de « ridicule » la dernière offre présentée par l’équipe parisienne. Si aucun accord n’est trouvé, le PSG pourrait devoir jouer au Stade France.

Le PSG se rapproche de la perte du Parc des Princes

Le PSG souhaitait devenir propriétaire du Parc des Princes, mais les négociations avec la Ville de Paris n’ont pas abouti. Les positions sont même plus éloignées que jamais auparavant. La solution de repli pour le PSG est de se tourner vers le Stade France, dont l’équipe française soumettra aujourd’hui une offre pour la propriété à partir de 2025. La mairie de Paris semble opposée à l’idée du PSG de devenir propriétaire du Parc des Princes et fait valoir son désaccord quant au prix proposé par l’équipe parisienne.

L’avenir incertain pour le PSG

L’Etat français a lancé un appel d’offres il y a un mois pour l’attribution du droit d’exploitation des sites. Parmi les candidats, le Paris Saint Germain se distingue puisqu’il s’oppose à l’UEFA pour tenter d’obtenir le droit d’exploitation dans un délai de deux ans. La maire de Paris, qui qualifie de « ridicule » l’offre de 38 millions d’euros présentée par le PSG, ne facilite pas la tâche à l’équipe parisienne. Si aucun accord n’est trouvé pour la propriété du Parc des Princes, le PSG devra jouer au Stade France. La date limite du dépôt de candidature pour l’attribution de la Coupe du Monde de football et de rugby est aujourd’hui.

Afficher
Masquer le sommaire


Zack

Laisser un commentaire